Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Découverte du polar nordique

Gunnar STAALESEN ( suite )

30 Mai 2015, 04:41am

Publié par mille et une histoires

Gunnar  STAALESEN  ( suite )

Pour le meilleur et pour le pire : publié sous le titre original de "Din , til døden" en 1979 . Il s'agit de la deuxième enquête de Varg Veum ( le premier titre a été présenté ici http://cercle-du-polar-polaire.over-blog.com/2014/09/gunnar-staalesen.html ).

Fin février et début mars , un temps doux apporté par un foehn s'est installé sur Bergen et a chassé temporairement le froid hivernal. Un enfant de huit ans et demi , Roar , vient solliciter le détective privé Varg Veum. Une bande d'ados violents lui a volé son vélo. C'est l'ex-travailleur social , sans doute un peu le père aussi , qui répond à l'enfant. Lorsque Wenche Andresen , la mère de Roar , est accusée de meurtre , c'est Varg Veum détective qui répond présent afin de prouver son innocence.

Roar et sa mère vivent dans un immeuble d'un quartier récent construit au pied d'une montagne , le Lydehorn. Ce quartier est d'une tristesse infinie aves ses tours dont les occupants ne se connaissent pas et s'ignorent. Les femmes et les enfants y vivent terrorisés par des ados désoeuvrés , entraînés dans une spirale de violence par leur jeune chef surnommé Joker et abandonnés par l'animateur de club de jeune imbécile et inefficace. Varg Veum est à la fois ému et révolté. Malgré ce contexte déprimant il ne perd pas son humour même lorsqu'il est passé à tabac.

Varg Veum acquiert très vite la conviction que le crime dont on accuse Wenche n'a rien de crapuleux. Son enquête prend une tournure inhabituelle , il recueille les confidences de la petite dizaine de protagonistes qui côtoyaient Wenche, des témoignages poignants sur les amours impossibles ou non partagés , les couples infidèles , les amoureux éconduits , les amants qui s'aiment mais doivent le cacher, les hommes qui collectionnent les conquêtes féminines.

Gunnar Staalesen , malgré l'absence d'enquête policière classique , réussit à passionner le lecteur , à le surprendre , à l'émouvoir bien sûr mais aussi à le faire sourire. Le titre de ce roman a été particulièrement bien choisi puisqu'on y parle d'amour ... pour le meilleur et pour le pire ...

 

 

Gunnar  STAALESEN  ( suite )

Commenter cet article