Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Découverte du polar nordique

Mauri SARIOLA

12 Juillet 2015, 05:08am

Publié par mille et une histoires

Mauri  SARIOLA

Sur un lac finlandais :  publié sous le titre original de "Rotat pois Laivasta" en 1956. C'est le premier titre des enquêtes d'Olavi Susikoski à qui il a été donné dans les traductions françaises et anglaises le nom de Simon Wolf ( "Susi" en finnois signifie "loup" ).

Le meurtre de l'ingénieur agronome Harstila eut lieu le 9 juin alors qu'il traversait en barque le lac finlandais de Lahnaselkä. Un coup de feu tiré depuis la rive de la presqu'île de Luusuannokka le tua net. L'exploitant agricole Jukka Parälä fait un coupable évident , il a été retrouvé par trois personnes sur la rive avec un fusil à la main et Perälä avait un différend avec Harstila au sujet de la limite qui séparait leurs propriétés.

Le procès de Pérälä  se tient un mois plus tard. A la surprise générale il est acquité grâce à la défense de l'un des meilleurs avocats d'Helsinky. Le récit du déroulement du procès occupe une longue place dans le roman. Le lecteur pourrait s'attendre à un moment de lecture austère. Pas du tout , les interrogatoires , les réquisitions , les réactions du public , les anecdotes parfois humoristiques , les présentations des procédures et les portraits se succèdent sans lasser.

Mais alors , qui a tué Harstila ? La Police judiciaire centrale d'Helsinky confie l'enquête au commissaire Simon Wolf. Sur place il sera assisté par l'inspecteur Tirri de la Police judiciaire départementale avec qui il va former un duo sympathique. Wolf a la discipline de l'ancien soldat qu'il a été ( l'auteur est également un ancien combattant de la seconde guerre mondiale ). Il s'impose une grande rigueur lors de ses recherches , il est opiniâtre et vérifie la moindre piste et ne néglige aucun indice. Il apprécie fumer sa pipe ou un cigare, il aime déguster un bon plat ou conduire sa Mercédes.

Wolf reprend l'enquête , méthodiquement , sous un angle nouveau. Perälä a toujours été concidéré comme le coupable , Wolf commence son enquête en se basant sur un nouveau postulat : "si Perälä n'est pas coupable ...". Ses recherches sont difficiles et conduisent tout d'abord à des culs-de-sac jusqu'à une surprise finale dont Mauri Sariola est coutumier ( voir ici  http://cercle-du-polar-polaire.over-blog.com/2015/03/mauri-sariola.html   ).

Ce titre de Mauri Sariola et la découverte de son principal héros récurrent Olavi Susikosski alias Simon Wolf , est une heureuse surprise. Quel bon polar ! Quel scénario inventif ! L'auteur nous offre également un hymne à la beauté des paysages et de la nature et aux traditions finlandaises.

 

Commenter cet article