Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Découverte du polar nordique

Olov SVEDELID

1 Juillet 2015, 17:34pm

Publié par mille et une histoires

Olov  SVEDELID

A la santé de la mort :  publié en Suéde sous le titre original de "Skål för döden !"  en 1971. C'est le quatrième titre de la série "Ralf Krook" ( en français Ralph ) , le seul traduit en français (Le Masque - 1974).

Les invités de Simon Tunberg , parmi eux Ralph Krook et son épouse Lia , ne risquent pas d'oublier leur soirée. Simon , alcoolique , complètement îvre se montra odieux non seulement envers son épouse Vera mais aussi vis-à-vis de ses invités. Lors de cette soirée Ralph et Lia firent la connaissance d'un autre couple et de trois hommes entretenant des liens d'affaires avec Simon. Le lendemain , Simon Tunberg est retrouvé assassiné dans son appartement . Le commissaire Lennart Rosén de la Brigade criminelle de Stockholm , insasiable fumeur de cigares , est chargé de l'enquête. Ralph le connait bien , Rosén lui apprend que Simon Tunberg se livrait à un important trafic d'alcool ( à l'époque les boissons alcoolisées étaient lourdement taxées en Suède ).

Ralph Krook est journaliste "free lance" et très curieux car "un journaliste qui n'est pas curieux de nature , finit , tôt ou tard , par faire les chiens écrasés ou par écrire les notices nécrologiques" ( page 53 ). Le coupable est-il lié au trafic d'alcool ? Le coupable se trouvait-il parmi les invités à la soirée tragique ? Sa curiosité le pousse à les questionner. Leurs réctions sont enigmatiques. De coincidences en coincidences , de menaces en menaces ( son épouse sera kidnapée ) , Ralph n'a bientôt plus de doutes : les traficants d'alcool se sentent traqués. Dans la ville touristique finlandaise de Aabo ( Turku ) où dans les quartiers louches du port de Stockholm , bien des dangers guettent Ralph Krook !

Ce roman est un agréable moment de lecture où l'action et le suspence ne manquent pas . Ralph est un héros attachant , efficace dans son enquête. C'est le narrateur et il apporte au récit une pointe d'humour tonique. C'est un peu un personnage atypique dans le monde des détectives , il est notamment marié et très amoureux de sa femme.

Olov Svedelid ne se prive pas de dénoncer la pauvreté , l'alcoolisme , la criminalité organisée et de mettre en avant le travail accompli par les éducateurs sociaux , ce qui donne à ce roman un air très actuel bien qu'écrit au début des années 1970.

 

Commenter cet article