Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Découverte du polar nordique

Dan TURÈLL ( suite )

13 Février 2017, 18:20pm

Publié par mille et une histoires

Dan TURÈLL  ( suite )

Meurtre dans la pénombre : publié en 1981 sous le titre original de "Mord I mørket".

Ce roman policier a été publié en France en juin 2013 par les Editions de l'Aube, il est donc normal de le découvrir après "Mortels lundis" ( 2009 - réédition 2012 ) et "Meurtre à l'heure de pointe" ( 2012 ). "Meurtre dans la pénombre" est pourtant le premier titre de "Mordserie" et il permet de faire pleinement connaissance avec un héros jusqu'alors anonyme. Dan Turèll consacre la première partie de son roman à ce portrait ( pendant ce temps les cadavres s'accumulent ).

Karl Aage a 35 ans ( son nom n'est prononcé qu'une fois : "Une petite pierre tombale : - Ici repose Karl Aage-". Il est divorcé de Helle. Journaliste free lance, il écrit pour "Le Journal" ( le nom de ce quotidien danois change dans les autres tomes de la série et selon les traducteurs ). Il vit dans le quartier de Vesterbro à Copenhague, il déteste rester seul dans son appartement, préférant les rencontres sympas dans les bars des rues voisines et y boire café, bière, whisky, y écouter de la musique et y fumer différentes cigarettes. Cette première partie est l'occasion de quelques moments d'anthologie : le portrait du Maigre, une réception au Journal, la rencontre avec Chef Ole. Le lecteur y apprend qui était l'artiste français Joseph Pujol. En ce début de saison estivale, la canicule s'installe et le héros devient le meilleur fournisseur de cadavres de l'inspecteur Ehlers dont il fait connaissance.

Deuxième partie : six meurtres en six jours dans trois ou quatre rues où tout le monde se connait, le héros enquête, d'autant plus que parmi les victimes il y a Chef Oli, un cuisinier-misicien attachant, son ami et pour Karl un AMI représente beaucoup.

Troisième partie : dénouement avec l'entrée en scène émouvante de Bille, un vieux libraire. Le héros aime aussi les livres. Bille veut se venger et mettre fin aux activités de la pègre. Après la canicule, la pluie a fait son retour pour un dénouement sombre et tragique. Mais Karl a croisé la belle Gitte Bristol ...

Humour franc ou désabusé, amour de l'amitié, le tout sur un fond musical sympathique ponctuent cet excellent et émouvant récit.

Avec tous mes encouragements aux Editions de l'Aube pour la poursuite de la publication de "Mordserie" de l'excellent Dan Turèll.

"Mortels lundis" : http://cercle-du-polar-polaire.over-blog.com/2015/01/dan-turell.html

"Meurtre à l'heure de pointe" : http://cercle-du-polar-polaire.over-blog.com/2015/09/dan-turell-suite.html

Bibliographie de Dan Turèll ici : http://cercle-du-polar-polaire.over-blog.com/2014/11/dan-turell.html

 

 

Commenter cet article