Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Découverte du polar nordique

Ólafur Haukur SÍMONARSON

1 Juin 2017, 05:19am

Publié par mille et une histoires

Ólafur Haukur SÍMONARSON

Ólafur Haukur SÍMONARSON est né en 1947 à Reykjavik. Il est romancier ( pour adultes et jeunesse ), poète, homme de théâtre et de télévision. Il s'est essayé une fois à l'écriture d'un roman policier, pour notre plus grand plaisir puisque ce titre est traduit en français ( traducteur Frédéric Durand ). En préface ( éditions Points ) de cet unique oeuvre traduite en français d'Ólafur Haukur Símonarson figurent des éléments bibliographiques très complets.

 

 

Ólafur Haukur SÍMONARSON

Le cadavre dans la voiture rouge : ce roman a été publié en 1997 par les Presses Universitaires de Caen. Il a été réédité en 2009 par les Editions Points. Sa parution en Islande remonte à 1986 ( titre original " Líkid í rauda bílnum" ).

Rien ne va plus pour Jonas Halldorsson, le narrateur. Depuis son divorce, il ne voit plus ses deux filles. Il est sans travail après avoir échoué dans ses études de médecine. A son actif, il n'y a qu'un recueil de poèmes écrits en état d'ivresse. Il n'a plus le choix, il lui faut accepter le poste d'instituteur que lui propose son cousin Frédéric. A-t-il bien fait de rejoindre Litla-Sand, un minuscule port de pêche isolé au fond d'un fjord dans la péninsule de Reykjanes ? Il est persuadé d'avoir fait le bon choix. L'isolement devrait lui permettre de se ressourcer, de lire et de commencer une période d'abstinence.

Il choisit de louer un appartement, ce qui lui permet de faire connaissance avec Maria et sa famille ... très particulière. Litla-Sand est un village de pêcheurs où tout ce qui est vital est contrôlé par une poignée de personnes. Les malversations financières ne leur font pas peur. Cela n'implique pas de conflits ni de la discorde mais crée un climat de méfiance qui met Jonas mal à l'aise. Mais peu importe, il ne perd pas son sens de l'humour et il se plait avec ses élèves bien que personne ne puisse lui dire pourquoi l'enseignant qu'il remplace a quitté brusquement son poste. Ólafur Haukur Símonarson réussit à passionner le lecteur avec le quotidien banal mais instructif d'un coin isolé d'Islande où brouillard et neige se succèdent.

Une mort accidentelle ne suffit même pas à troubler Litla-Sand. Seul Jonas a des doutes. La curiosité du lecteur est aiguisée, les non-dits deviennent des énigmes. Jonas se renseigne, cela ressemble à des interrogatoires. Le lecteur n'est pas au bout de ses surprises !

En lisant ce roman policier d'Ólafur Haukur Símonarson, j'ai retrouvé avec plaisir et intérêt l'atmosphère intimiste des récits écrits par Ragnar Jónasson ou Árni Thórarinsson. Peut-être faut-il y voir une filiation littéraire ?

 

 

Commenter cet article