Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Découverte du polar nordique

Arnaldur INDRIDASON ( suite )

27 Juillet 2017, 16:29pm

Publié par mille et une histoires

Arnaldur INDRIDASON  ( suite )

Le duel :  publié en Islande en 2011 sous le titre original de "Einvígið".

En 1972 la finale du championnat du monde d'échec se joua à Reykjavik entre l'américain Bobby Fisher et le russe Boris Spassky. Un duel américano-soviétique en pleine guerre froide ! Le duel aurait pu se passer dans un contexte calme et serein, l'Islande avait été choisi pour l'accueillir en raison de son isolement au milieu de l'Océan. Alors que les préparatifs battent leur plein, Ragnar, un adolescent innocent, est sauvagement assassiné, poignardé pendant une séance de cinéma. La Criminelle de Reykjavik est sur les dents, l'enquête est confiée à Marion Briem qui fait équipe avec Albert, un père de famille trentenaire.

Le lecteur d'Arnaldur INDRIDASON connait peu Marion Briem, policier solitaire et androgyne auprès de qui Erlendur va chercher conseils ou profiter de sa mémoire infaillible concernant les dossiers criminels. Marion Briem a eu une enfance tragique. Elle aurait aimé travailler dans une bibliothèque mais elle dut y renoncer car atteinte de la tuberculose. Elle séjourne dans un sanatorium en Islande avant de rejoindre un autre établissement au Danemark. C'est là qu'elle rencontre Katrin également tuberculeuse qui n'échappera à la mort qu'au prix de souffrances extrêmes. Marion et Katrin continuent d'entretenir une relation intense bien qu'elles se voient rarement, Katrin parcourt le monde pour la Croix-Rouge. Les passages relatant la jeunesse de Marion Briem sont émouvants. Ils ponctuent tout le roman.

L'affaire criminelle du cinéma Harnarbio reste un mystère total. L'enquête piétine, les rares spectateurs n'ont rien remarqué dans la salle sombre, la police scientifique naissante n'a pas découvert d'indices. Une véritable psychose semble gagner une partie de la population qui évoque des activités clandestines d'espions. Le contexte international s'y prête. L'Islande occupe une place stratégique dans l'Océan Atlantique et la base militaire américaine de Kéflavik fait l'objet d'une surveillance assidue de la part de l'URSS. Les journaux titrent "La guerre froide se joue à Reykjavik". Il y a aussi des tensions entre l'Islande et la Grande Bretagne au sujet des zones de pêche à la morue. Pourquoi le magnétophone à cassette de Ragnar a-t-il disparu ? Il l'avait toujours avec lui au cinéma, il s'en servait pour enregistrer la bande sonore des films.

Aux frontières du roman policier historique, à mi-chemin entre enquête policière et espionnage, ce préquel de la série Erlendur passionne jusqu'à un final surprenant et plein de suspense. Chronologiquement, le titre "Les nuits de Reykjavik" vient après, Erlendur y entre en scène, nous sommes alors en 1974. Voir ici http://cercle-du-polar-polaire.over-blog.com/2015/10/arnaldur-indridason-suite.html

Le duel eut lieu entre le 11 juillet et le 1er septembre 1972. Bobby Fisher après avoir ponctué le match de ses caprices, l'emporta face au sérieux et au flegme de Boris Spassky.

 

 

Arnaldur INDRIDASON  ( suite )
Arnaldur INDRIDASON  ( suite )

Commenter cet article