Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Découverte du polar nordique

Ragnar JÓNASSON ( suite )

24 Octobre 2018, 12:50pm

Publié par mille et une histoires

Ragnar  JÓNASSON  ( suite )

Sótt : traduit depuis la version en anglais et publié en France le 20 septembre 2018, éditions de La Martinière. Titre original "Rof" publié en Islande en 2012. A lire après "Nátt" voir ici http://cercle-du-polar-polaire.over-blog.com/2018/05/ragnar-jonasson-suite.html

En ce mois de mars l'hiver n'en finit pas à Siglufjördur, tout comme la mise en quarantaine de la ville. Siglufjördur menacée par une épidémie de fièvre hémorragique incurable venue d'Afrique ! Inimaginable ! Il y a eu deux victimes mais l'isolement des personnes et la stérilisation des lieux semblent efficaces. Tout le monde reste chez soit et Ari Thór s'ennuie.

Toute l'Islande a les yeux rivés sur Siglufjördur. Ísrún, journaliste à Reykjavik, doit couvrir l'évènement, elle connait bien Siglujördur et téléphone à Ari Thór. Elle a pourtant beaucoup à faire car le quotidien de la capitale est toujours très agité : enlèvement d'un bébé alors qu'une vieille coutume islandaise permettait de laisser les enfants dormir dehors dans leur landau et Snorri un ami du Premier ministre est mort dans un accident suspect, c'est peut être une bombe à retardement pour le paysage politique islandais. Beaucoup de travail pour Ísrún, cela lui permet d'oublier ses problèmes de santé et des soucis avec ses parents. 

Ari Thór répond au téléphone et fait les courses pour une vieille dame. Il a le temps d'écouter l'histoire d'Hédinn. Sa famille vivait au fond du fjord d'Hédinsfjördur séparé de Siglufjördur par des montagnes quasi infranchissables. Une seule ferme pour deux familles démunies. La tante d'Hédinn est morte à Hédinsfjördur, tout le monde raconte qu'elle a pris de la mort-aux-rats. S'agit-il d'un suicide ? Hédinn n'en est pas persuadé. En plus il y a une photo le montrant bébé à Hédinsfjördur avec sa famille mais qui est cet inconnu qu'on y voit et dont personne n'a jamais entendu parler ? Ari Thór est comme happé par ce témoignage, il a le temps de reconstituer l'histoire de cette famille. Il a l'esprit libre, il a entamé une nouvelle relation avec Kristín et il se sent enfin bien à Siglufjördur deux ans et demi après son arrivée.

Cette série vaut en premier par ses personnages récurrents que le lecteur voit évoluer. Les histoires que Ragnar Jónasson imagine sont simples et édifiantes. Il y a l'Islande d'autrefois et ses habitants aussi durs que la vie qu'ils menaient, une vie faite de privations passée à travailler inlassablement. L'Islande d'aujourd'hui est urbaine, violente comme ses habitants gangrénés par l'argent, la drogue et le pouvoir. C'est Dark Island.

Bibliographie de l'auteur http://cercle-du-polar-polaire.over-blog.com/2017/03/ragnar-jonasson.html

 

Ragnar  JÓNASSON  ( suite )
Commenter cet article