Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Découverte du polar nordique

Film : Dossier 64

, 00:19am

Publié par mille et une histoires

Film : Dossier 64

Je remercie Wild Side  de m'avoir permis de visionner le film en avant-première ( et en VO, c'est encore mieux ).

Dossier 64, c'est le dossier de Nete et le récit de son histoire tragique vécue à partir de 1961 sur l'île de Sprogø au Danemark. C'est aussi l'homicide du siècle qui a failli échapper au Département V mais c'était sans compter sur la vigilance de Karl Mørck. Il faut faire vite car dans une semaine Assad aura rejoint la brigade financière, un poste auquel personne n'aurait l'idée de renoncer.

Département V, quatrième opus ! Avec un nouveau réalisateur, Christopher Boe qui est aussi le  scénariste. Mais le socle est solide avec les romans de Jussi Adler Olsen.  Les visages des héros n'ont pas changé,  Nikolaj Lie Kaas ( Karl Mørck ) ,  Fares Fares ( Assad ) et Johanne Louise Schmidt ( Rose Knudsen ) sont parfaitement dans leurs rôles. Mørck est toujours aussi sombre et "inadapté dans les rapports humains", Rose est peut-être moins présente que dans les romans mais elle brille par sa lucidité et  sa force lorsqu'elle est agressée. Et puis il y a Assad, sympathique, attachant, franc et honnête; il crève l'écran ! Il est aussi agréable de retrouver dans les seconds rôles des acteurs confirmés déjà appréciés dans des séries TV nordiques.

Bien sûr dans le film il n'y a pas tout mais on ne résume pas six cents pages en à peine deux heures. Le film est un concentré du livre, le spectateur ne s'ennuie pas une seconde. Les scènes du présent et du passé  se suivent logiquement au moyen de fondus enchaînés habiles. Le film Dossier 64 met en avant une enquête policière rigoureuse, des sentiments émouvants et des scènes d'action finales pleines de suspense et de rebondissements. Et puis il y a une page d'Histoire du Danemark qui fait écho à la vie tragique de Nour, une amie d'Assad. Ce n'est pas une page d'Histoire très reluisante, la construction de l'Etat-providence s'est parfois faite sur des bases particulièrement horribles que les nazis n'auraient pas reniées. Cet aspect du film est instructif et incite à être encore vigilent de nos jours.

Comme pour le roman éponyme, le film Dossier 64 mérite tous les éloges. La série se bonifie pour le plus grand plaisir des spectateurs.

Dossier 64, le film à ne pas rater à partir du 7 mars 2019 !