Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Découverte du polar nordique

Film : The Guilty

, 01:01am

Publié par mille et une histoires

Film  :  The Guilty

Copenhague, salle du standard des appels d'urgence, que se passe-t-il lorsqu'on fait le 112 ...

Le spectateur de The Guilty ne quittera pas de tout le film cette salle exigüe où règne continuellement la pénombre. Pour un huis clos, il fallait y penser, idée géniale.

Asger Holm est de permanence au standard des appels d'urgence lorsqu'il reçoit un appel étrange d'Iben qui prétend avoir été enlevée. Il s'ensuit une série de conversations téléphoniques entre Asger et diverses personnes de l'entourage d'Iben.

Le spectateur et Asger détiennent les mêmes éléments, seulement des paroles, aucun fait concret ... Le doute s'installe, l'imagination fonctionne à plein régime. Des idées qui se révèlent fausses constituent des rebondissements, les questionnement se transforment en suspenses implacables. Asger n'est pas bien dans sa peau, sa véritable personnalité constitue également une énigme oppressante. Asger fait de l'enlèvement d'Iben une affaire personnelle qu'il veut solutionner lui-même ce qui va à l'encontre de toutes les procédures.

Jakob Cedergren est exceptionnel dans le rôle d'Asger. Il est seul à l'écran, parfois de rares silhouettes d'autres standardistes le côtoient. Mais il y a les voix.

Ce film est sobre, intelligent et surprenant. La tension y est palpable. Mention "excellent" pour le son, la lumière et les prises de vue. Le final est ... terrible !

Moralité : pas besoin d'effets spéciaux pour réussir un coup de maître cinématographique. Avant, Hitchcock l'avait fait, le réalisateur Gustav Möller y parvient brillamment.

Trailer du film The Guilty 

( The guilty = le coupable )

Film  :  The Guilty
Film  :  The Guilty