Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Découverte du polar nordique

Gunnar STAALESEN ( suite )

24 Octobre 2019, 04:48am

Publié par mille et une histoires

Gunnar  STAALESEN  ( suite )

Piège à loup : publié en 2014 en Norvège ( titre original "Ingen er så trygg i fare" - France septembre 2019 - Gaïa Éditions ).

Varg Veum s'est fait piégé ! Cela s'est passé un matin de septembre 2002. Tomber dans un piège à presque soixante ans ! Ce sont les nouvelles technologies qui ont eu raison de lui. Alors qu'un réseau international de pédopornographie est en cours de démantèlement, le nom de Varg Veum apparaît durant l'enquête ou plutôt son adresse IP. Les preuves ne manquent pas, des photos abjectes surtout. Pour Varg Veum c'est l'incompréhension la plus totale, lui qui n'utilise son PC que pour les mails, les services bancaires en ligne, commander un billet de temps en temps et chercher des informations pour son travail.

Tout va très vite, mandat d'arrêt, cellule de détention provisoire, l'audience de mise en détention préventive ( Varg Veum est menotté ) et enfin Åsane la prison régionale de Bergen. Que s'est-il donc passé pour en arriver là ? Varg Veum interroge sa mémoire pour faire remonter des images, des noms. Invariablement des vides remontent des trois années qui ont suivi la mort de Karin, l'amour de sa vie ( voir ICI ). Ce furent trois années de beuveries avec des moments de black-out total qui le hantent. Finalement il est peut-être coupable, tout simplement ... Varg Veum explore sa mémoire, à l'époque, sans-le-sou pour se payer de l'aquavit, il n'avait traité que des affaires de merde, recouvrer une dette, des affaires de couple, chargé d'identifier un maître-chanteur il avait vu son compte en banque vidé !

Varg Veum fait pitié, complètement dépassé, menotté, réduit à noter ses souvenirs sur un cahier. Et puis ...

Échap

et

# à l'ancienne

... plus d'IP, plus de hackers, plus de système d'exploitation, plus de mots de passe, plus de traces électroniques la discrétion peut se résumer tout simplement à une casquette vissée sur le bas du front ...

... place aux bons vieux annuaires papier, aux filatures, aux indics et aux face-à-face. Varg Veum excelle lorsqu'il faut faire parler les gens. Il gagne leur confiance avant de les bombarder de questions tous azimuts dans l'espoir que le trouble suscité les poussera à se trahir. Et ça marche et j'adore.

Le temps passe beaucoup plus vite que la parution des enquêtes de Varg Veum. Ce titre est paru en 2014 ( en Norvège ) mais Varg Veum n'en est qu'en 2002, et son désarroi face aux nouvelles technologies fait sourire mais quel plaisir de le voir travailler à l'ancienne.

Bibliographie de l'auteur  ICI

Commenter cet article