Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Découverte du polar nordique

Jørn Lier HORST

29 Mars 2020, 16:00pm

Publié par mille et une histoires

Jørn Lier  HORST

Fermé pour l'hiver : publié en Norvège en 2011 ( titre original " Vinterstengt " ).

C'est le septième titre de la série, le premier traduit en France en 2017 dans la série noire de Gallimard qui a fait un bon choix car en quelques pages le lecteur apprend beaucoup sur le héros récurrent William Wisting. Ses trente année d'expérience dans la police l'ont rendu célèbre dans tout le comté de Vestfold en Norvège. Il dirige l'Unité d'investigation du commissariat de Larvik. Il a mené sa carrière professionnelle au détriment de sa vie personnelle et a connu un divorce et un long congé maladie suite à une surcharge permanente de travail qui a abouti à l'épuisement physique et mental. Il se reconstruit aux côtés de Suzanne sa nouvelle compagne. Il a une fille, Line, âgée de 27 ans qui est journaliste dans la presse écrite.

Début octobre, alors qu'une série de cambriolages a lieu dans le Gusland, un cadavre est découvert dans un chalet de villégiature isolé à Helgeroa ( toutes les localités et régions peuvent être visitées sur internet ). L'affaire est confuse et déconcertante. Le cadavre est-il celui d'un cambrioleur ou s'agit-il de la victime d'un voleur ? La machine policière se met en marche et c'est un des grands intérêts de ce roman. Jørn Lier Horst a été officier de police et il relate ce qu'il a vécu, dans le détail et avec la plus grande rigueur.

Les procédures sont très crédibles, la substitut du procureur entre en scène, Wisting met en place une cellule d'enquête de la police qui va travailler avec les services centraux de la Kripo à Oslo. Une forte pression médiatique se développe car à une affaire de meurtre s'ajoute bientôt du journalisme people car le chalet où le cadavre a été découvert appartient au célèbre animateur de télévision Thomas Rønningen.

Wisting n'est pas le narrateur mais le lecteur connait ses doutes, ses certitudes et ses questionnements et il vit l'enquête à travers les rapports et toutes les réunions organisées . Le lecteur suit aussi les pensées et les raisonnements de Wisting dans les interrogatoires qu'il mène ( celui de Rønningen est un véritable suspense ). L'informatique occupe une grande place pour coordonner l'enquête mais Wisting reste fidèle à un carnet de notes manuscrites qu'il a spécialement ouvert pour l'occasion.

Line est l'autre personnage central de ce roman. Pour oublier sa séparation avec Tommy son petit ami, elle s'isole dans le chalet familial de vacances d'Helgeroa. Elle va donc se retrouver près de la scène de crime avec ses peurs et ses interrogations. L'enquête policière la rejoint. Le lecteur n'a que Line et Wisting comme repère dans une affaire particulièrement complexe. De nouveaux cadavres sont découverts alors que d'autres disparaissent. Wisting se rend à Vilnius où l'organisation des services de police est décrite avec précision, tout comme la Lituanie postcommuniste avec ses inégalités et ses trafics de biens de consommation volés en occident, délinquance dérisoire pour sortir de la pauvreté.  

Ponctué par une chronologie précise, l'enquête progresse, mettant en valeur le travail d'équipe et des taches harassantes de vérifications interminables qui souvent se révèlent être des impasses jusqu'à ce qu'un profil de meurtrier se dessine, caractéristique du grand banditisme. Toujours avec réalisme et logiquement, l'enquête devient une traque avec l'aide musclée de la Troupe d'intervention de la police venue d'Oslo et pour finir son lot de rebondissements conséquence de la perspicacité de William Wisting.

Bibliographie de l'auteur  

 

Jørn Lier  HORST

Commenter cet article