Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Découverte du polar nordique

Nicolas FEUZ : "Horrora borealis"

30 Septembre 2021, 16:46pm

Publié par mille et une histoires

Nicolas  FEUZ  :  "Horrora borealis"

Horrora borealis :  ce roman paru en octobre 2016 n'a pas fini de vous surprendre tellement sa construction est habile. Il est constitué de deux tableaux, le premier raconte les vacances en Laponie finlandaise de la famille Walker. Le second fait le récit de l'intervention d'un négociateur durant une prise d'otages en Suisse. Deux tableaux, rien d'exceptionnel, sauf cette interrogation "Que s'est-il passé en Laponie" ?

Le couple Walker et leurs trois enfants ont choisi de passer le début du mois de mars au pays des aurores boréales, au nord-ouest de la Laponie finlandaise, prés de la frontière avec la Suède, à une cinquantaine de kilomètres de l'aéroport de Kittalä. Nicolas Feuz parle des pays qu'il a visité et il a certainement séjourné en Laponie tellement ses descriptions sont imprégnées de "vécu" : la neige, le froid, les motoneiges, les cabanes en rondins de bois, les lacs gelés, la forêt, les rennes, les élevages de huskies, la nuit interminable et la bière Lapin Kulta . Le dépaysement est au rendez-vous ! Mais que s'est-il passé en Laponie pendant les vacances de la famille Walker ? Cela devrait être simple, il n'y avait que Walker et sa famille, deux flics finlandais et un lapon éleveur de huskies !

La famille Walker vit à Neuchâtel. Début juin s'y tient le festival de musique Festi'neuch. La dix- septième édition tourne au drame. Fusillade et prise d'otages. La machine policière intervient. Nicolas Feuz est Procureur de la République helvétique lorsqu'il n'écrit pas. Il connait bien les procédures policières en vigueur en Suisse et c'est un véritable régal de voir se déployer tout un arsenal d'unités sur les Jeunes-Rives au bord du lac de Neuchâtel.  Une fusillade a remplacé la musique ! Des cadavres, il y en a, plus de crimes de sang en Suisse que de morts de froid en Finlande. Le récit est parfois sanglant et violent, c'est peut-être le quotidien du Procureur Nicolas Feuz ...

Le contact avec le preneur d'otages se fait par l'intermédiaire d'un négociateur. Dans cette affaire il se nomme Marc Boileau, un commissaire expérimenté mais hanté par tous les fantômes des cadavres que sa longue carrière de flic lui a fait côtoyer. De cette négociation il n'en voulait pas, son épouse est hospitalisée, gravement malade. Mais la réputation de Boileau n'est plus à faire et Walker exige que se soit lui et pas un autre.

Agréable ( et sanglante ) lecture ! Mais pas seulement, le suspense est au rendez-vous, les rebondissements surgissent au détour de chaque chapitre. Tout va très vite, le roman est court, tout est rondement mené. Il y a malgré tout des temps pour voyager. La Laponie est superbement décrite et Neuchâtel fait rêver ( mais mieux vaut prendre quelques précautions ... ).

Nicolas FEUZ : Horrora borealis. Publié en autoédition ( The BookEdition.com ) en octobre 2016, ISBN 9782970098454.

Réédition : Le Livre de Poche - Août 2018 - ISBN 9782253258056

Nicolas  FEUZ  :  "Horrora borealis"
Commenter cet article